Valérie Huber 

Valérie Huber est titulaire d’un Bachelor en lettres (histoire et philosophie) et d’un Master en études genre. Elle a complété sa formation par un DAS en management des institutions sociales puis par un DAS en santé sexuelle (en cours).

Au travers de son parcours professionnel au sein d’un service social, comme assistante sociale puis comme responsable d’équipe, Valérie Huber a développé des compétences dans l’écoute, le soutien et l’accompagnement de personnes et familles immigrées, d’une part, et de l’expérience en terme d’enjeux liés à l’encadrement d’une équipe, d’autre part. Passionnée par les questions de discriminations et de genre, elle a également co-fondé une association de sensibilisation sur ces thématiques (Gendering).  Influencée par les principes de l’autodéfense féministe dans laquelle elle a entamé une formation, Valérie Huber met au centre de son intervention la capacité d’agir de chacun-e et le respect des limites personnelles.

Au deuxième Observatoire, elle est cheffe de projets et co-responsable du centre de compétences en matière de souffrance et de harcèlement au travail. Ses domaines d’activité sont les suivants :

  • Personne de confiance externe (PCE) auprès des entreprises, ONG et établissements publics : accompagnement de personnes en situation de souffrance ou de harcèlement au travail (discrimination, conflit, violence, harcèlement psychologique et harcèlement sexuel) ;
  • Conseil psychosocial ;
  • Élaboration / Actualisation des directives internes en entreprise pour la prévention des atteintes à l’intégrité personnelle et à la personnalité ;
  • Formation et sensibilisation du personnel d’encadrement et des employé-e-s ;
  • Collaboration aux enquêtes internes sur les dimensions structurelles, intersectionnelles et organisationnelles ayant généré des atteintes à la personnalité et à l’intégrité personnelle.